Contenu du blog

Documents numériques : méthodes de conception et d'évaluation, Ergonomie Web, Architecture de l'information, Mise en forme matérielle, Navigation, Microcontenus

vendredi 2 juin 2017

Pas très catholique le Macinstosh...

Umberto Eco par Bogaerts, Rob / Anefo — Beeldbank Nationaal Archief, CC BY 4.0

Umberto Eco nous a quitté le 19 février 2016. Ce pionnier de la sémiotique – la science des signes – rédige en 1994, dix ans après la sortie du premier Macintosh, un article polémique dans l’hebdomadaire d’actualité Italien Espresso intitulé The HolyWar: Mac vs Dos. Dans cet article, il compare les systèmes d’exploitation des Macintosh et des PC et en conclut sur la base d’éléments de différenciation, que le PC sous MS DOS est protestant tandis que le Macintosh est catholique.

L'article d'Eco a le mérite d'initier une discussion sur la philosophie des deux systèmes d'exploitation. Toutefois, les utilisateurs réguliers de ces systèmes peuvent avoir une analyse fort différente de la sienne. Pour en expliquer les raisons, il convient de revenir sur l’argumentation d’Umberto Eco et sur les dimensions qu’il met en avant pour distinguer les religions, et, par voie de conséquence, les systèmes d’exploitation. Car en effet, si les icônes utilisées dans le système du Macintosh semblent bien catholiques, les valeurs essentielles mobilisées par Apple dans son système d'exploitation sont plutôt protestantes. A commencer par l'accès au salut (informatique) sans la médiation d'un clergé de spécialistes (les informaticiens). Contexte historique, salut par la foi, ministres du culte, messe en latin, médiation. Voici de nombreuses considérations qui conduisent à la conclusion suivante : les valeurs du Mac sont plutôt protestantes. Pour s'en convaincre, on consultera l'article ci-dessous (à télécharger sans modération sur le site d'archives ouvertes HAL).

Caro S. (11) Pas très catholique le Macintosh. In memoriam - Steve Jobs (1955-2011), RIHM Revue des interactions humaines médiatisées, Europia productions, Paris, 2011, vol. 12 - n° 1, p. 3-18. Télécharger l'article sur le site d'archives ouvertes HAL.