Contenu du blog

Documents numériques : méthodes de conception et d'évaluation, Ergonomie Web, Architecture de l'information, Mise en forme matérielle, Navigation, Microcontenus

mercredi 4 juin 2008

Escamots et complexes texte figure : Erhel & Jamet 2006

Erhel S. et Jamet E. ont mené une expérience sur l'influence de la mise en escamot d'informations de type "légende" sur un schéma. Les tâches sont liées à la mémorisation. Deux versions plus "traditionnelles" du schéma légendé sont testées. Les résultats montrent une supériorité de la condition "escamot" sur des présentations plus traditionnelles.

Dans une expérimentation auprès de 72 étudiants, Erhel S. et Jamet E. comparent trois modalités de présentation d'un schéma légendé [1]. Sur la version "séparé" les légendes sont présentées dans la marge à droite du schéma. Sur la version "intégré" le texte est présenté sur la figure à proximité de chaque élément. Sur la version "escamot" le texte est affiché dans un escamot à proximité de chaque élément de la figure à la demande du lecteur.

Trois conditions de présentation

Après étude du schéma, il était demandé aux sujets de répondre à des questions "paraphrase" en charge d'évaluer la mémorisation des informations présentées. Des questions nécessitant des inférences étaient ensuite posées pour évaluer la compréhension du dispositif. Après ces questions, dans une seconde phase, les sujets devaient utiliser des chiffres pour associer des légendes avec les éléments correspondants du schéma. Enfin il leur était demandé également de replacer quatre légendes au bon endroit sur le schéma.

Résultats
L'expérience montre une supériorité de la condition "escamot" sur la condition "intégré" dans une perspective d'apprentissage. Notamment les scores pour les questions nécessitant des inférences sont meilleurs dans la condition "escamot" que dans la condition "intégré". Deux facteurs peuvent expliquer ce résultat :
1. La figure n'est pas encombrée en permanence par les légendes dans la condition "escamot". Selon les auteurs, il semble que le fait que la figure puisse être complètement dégagée des commentaires textuels encourage l'élaboration d'un modèle mental de meilleure qualité.
2. L'engagement dans un processus interactif lié aux escamots peut avoir eu un effet sur la qualité de la représentation mentale des informations.

[1] Erhel S. & Jamet E. (06) Using pop-up windows to improve multimedia learning. Journal of Computer Assisted Learning, 22, p. 137-147.

Aucun commentaire: