Contenu du blog

Documents numériques : méthodes de conception et d'évaluation, Ergonomie Web, Architecture de l'information, Mise en forme matérielle, Navigation, Microcontenus

vendredi 18 janvier 2008

Un escamot c'est quoi ?

Le terme «escamot», néologisme dû à André Bisseret, directeur de recherches de l'INRIA est utilisé pour désigner des dispositifs d'affichages de microcontenus (fenêtres ponctuelles contenant en général du texte).



A droite, un exemple d'escamot présenté sur le site d'AREVA


Il existe différents termes pour désigner les fenêtres ponctuelles. On recense en français au moins trois expressions et deux qui nous sont connues en anglais.

Définition du dictionnaire des arts médiatiques de l’UQAM
Fenêtre ponctuelle ou pop-up window :
Fenêtre liée à un élément particulier dans une interface graphique, par exemple un mot ou une partie d'image, et dont l'ouverture est commandée par l'activation de cet élément.

Le terme d’info-bulle est utilisé généralement dans un contexte d’aide en ligne et souvent associé à une activation par survol plutôt que par clic. En anglais deux expressions sont utilisées pour désigner ces dispositifs : pop-up windows et pop-up fields.

Dans ce blog nous utiliserons le terme « escamot » pour désigner l'ensemble de ces dispositifs qu'ils soient à base de fenêtres ponctuelles ou de zones qui se déplient.

Les escamots ont parfois une mauvaise image liée à la publicité. Plusieurs études ont pourtant démontré leur intérêt dans des contextes aussi variés que la mémorisation d'information, la compréhension et la recherche d'information. Les escamots doivent respecter le critère de qualité ergonomique «action explicite», c'est à dire qu'ils ne doivent apparaître qu'à la demande de l'utilisateur.

Les escamots dépendent des caractéristiques suivantes [1] :
  • Le type de connexion avec le document (boucle fermée en général).
  • La sémantique de la relation entre la source et l'escamot (définition, commentaire, nouveauté, aide).
  • Le type de signalement (mots soulignés, icônes, étoiles etc.). Les zones sensibles peuvent être informatives et annoncer textuellement ou graphiquement le contenu de l'escamot.
  • Les actions nécessaires pour les faire apparaître (survol, survol pendant plusieurs secondes, clic).

[1] Stark H.-A. (1990a) Pop-up Windows and Memory for Text in Human-Computer Interaction - Interact'90. D. Diaper et al. (Editors) Elsevier Science Publishers B.V., North-Holland, 1990, p. 67-72.

Aucun commentaire: