Contenu du blog

Documents numériques : méthodes de conception et d'évaluation, Ergonomie Web, Architecture de l'information, Mise en forme matérielle, Navigation, Microcontenus

vendredi 2 mai 2008

Les organisateurs de structure

Les organisateurs de structure ont pour vocation de re-constituer artificiellement des dimensions "perdues" dans les documents numériques. Ces dimensions étaient souvent construites grâce à la possibilité de manipuler directement les documents papier (aspect tactile). L'indication du volume global du document, de l'endroit où l'on se trouve dans l'ensemble, le contexte (ce qui précède, ce qui suit), le volume de la partie courante etc.

Les organisateurs de structure facilitent la représentation mentale du document en vue d’éviter "surcharge cognitive" et "désorientation". Ces organisateurs "artificiels" peuvent être utilisés conjointement. Contrairement aux organisateurs para-linguistiques dédiés à la mise en relief de l'information par des moyens non langagiers, les organisateurs de structure peuvent être composés de dispositifs langagiers (par exemple "écran 1 sur 5"). Quelques organisateurs de structure :

Plans de sites
Présentation sous forme de liste structurée généralement des pages du document.

Indicateurs de positionnement (coloration du lien courant)








Indicateurs de volume

(8 écrans au total, le positionnement courant est aussi indiqué en inverse vidéo)




Indicateurs de contexte

Il s’agit de l’adjonction d’une information contextuelle au début d’un écran qui permet de respecter les pré requis nécessaires à la compréhension de l’écran quand il est consulté isolément.


Organisateurs de structure et de navigation
Le cloisonnement n'est pas tout à fait étanche entre les catégories d'organisateurs de structure et de navigation. D'une part, les organisateurs de structure quand ils remplissent bien leur rôle ont aussi une influence sur la navigation. D'autre part, certains de ces organisateurs ont une double ou triple fonction (indication du volume du document et de la localisation de l'endroit courant : par exemple "écran 1 sur 5"). En voici 2 exemples.

Indicateur de volume, de positionnement et dispositif de progression séquentielle






[composé à partir de copies d'écran des sites : Alain Guillemaud, La Redoute, Crédit mutuel, Widil]


Pour une revue de question sur l'usage de ces dispositifs dans les documents numérique, voir :

Caro Dambreville S. (07) L'écriture des documents numériques : approche ergonomique. Série sciences de l'information et de la communication (Coll. ingénierie représentationnelle et constructions de sens dirigée par Sylvie Leleu-Merviel), Hermes sciences, Paris, 202 p.

Aucun commentaire: