Contenu du blog

Documents numériques : méthodes de conception et d'évaluation, Ergonomie Web, Architecture de l'information, Mise en forme matérielle, Navigation, Microcontenus

mardi 23 septembre 2008

Documents numériques : tendances

S'affranchir de l'espace et du temps
Les documents numériques commencent à s'affranchir peu à peu d'une logique de navigation par "essai-erreur". L'objectif est de rendre le document plus "intelligent " de manière à indiquer rapidement les parties pertinentes en minimisant les déplacements et consultations inutiles.

L'utilisateur peut disposer d'outils qui lui permettent de ne charger en mémoire que les pages ou zones d'information pertinentes après avoir pré-visualisé un court résumé textuel ou visuel de ce qui l'attend en cas de clic (Advance organizer). Les résultats déjà ancien en ergonomie des postes de travail et en particulier des postes de surveillance de processus (tableaux de contrôle de centrale nucléaire, de trafic ferroviaire, aérien etc.) s'appliquent progressivement aux documents numériques. Il s'agit de donner une vision d'ensemble du document depuis un point central, puis d'identifier les parties pertinentes du documents et de ne consulter que celles-ci en évitant les excursions visuelles et temporelles. Le nouveau site Peugeot.fr adhère pleinement à cette philosophie.

Zone centrale de consultation par activation d'escamots






Activation d'un escamot depuis la zone centrale










De nombreux organisateurs sont mobilisés (escamots, fenêtres tiroir, zones dépliantes, effets fish-eye ou loupe, effet de flou partiel, effet de zoom, transparence, changement d'opacité).






Effet de flou



Beaucoup de ces dispositifs empruntent à l'optique et présentent des phénomènes connus en photographie (profondeur de champ, changement de point de vue, champ/contre-champ, effet de zoom etc.)

Changement d'opacité au survol d'un objet par le pointeur de la souris.





Fenêtre tiroir transparente d'affichage des menus (escamotable latéralement).










Les nouveaux sites internet devraient en donner plus à l'utilisateur dans le même espace, privilégiant enfin les logiques d'usage sur l'utilisation gratuite de la technique. Ainsi le nombre de plans à l'écran distingués entre eux par des organisateurs visuels devrait croitre permettant à l'utilisateur de consulter davantage d'informations périphériques sans quitter un espace courant (focus + contexte).


Exemple avec 3 plans dans "l'image" (premier plan en bas, barre de choix du modèle (effet rollover), second plan, zone centrale "prévisualisation du modèle" (légère transparence) et arrière plan "page courante" (Légèrement flou sur cette copie d'écran))


Même page avec l'activation d'un escamot semi-transparent (informations sur la consommation des modèles)






Une technologie devrait accélérer cette tendance, le JQuery. JQuery est une bibliothèque Javascript libre qui porte sur l'interaction entre JavaScript (comprenant l'AJAX) et HTML, et a pour but de simplifier des commandes communes de Javascript. La première version date de janvier 2006 [Wikipedia]. Une des fonctionnalités permise par cette bibliothèque est de ne rafraichir qu'une portion d'une page web. (Peu de déplacements pour l'utilisateur et peu d'informations à transférer côté serveurs).


[composé à partir de copies d'écran du site : Peugeot.fr]

Aucun commentaire: